Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Balades sur les bords de Seine

par profpaola 11 Décembre 2016, 18:18 L'écoute

Extrait du Journal en français facile du 26 septembre 2016

Zéphyrin Kouadio :

Et puis à Paris, on pourra marcher sur les bords de la Seine.

Marine de la Moissonnière :

Oui, les voitures ne pourront plus rouler sur 3 km sur les quais du fleuve. Les promeneurs pourront donc en profiter.
L'autre objectif de la mairie de Paris, c'est de diminuer la pollution. Pierre Olivier.

Pierre Olivier :

Serpentant au ras de l'eau, les voies sur berges permettaient à 43 000 véhicules par jour de traverser rapidement la capitale, tout en offrant un panorama unique sur le vieux Paris.
Ce parcours classé au patrimoine mondial de l'Unesco sera désormais piéton. Et la maire de Paris, Anne Hidalgo, en est convaincue : cela permettra de limiter la pollution dans la capitale, puisque l'automobile est responsable de plus de la moitié des émissions de particules fines et de 2 500 décès chaque année.

Depuis 15 ans et les premières tentatives pour limiter la place de la voiture dans Paris, le nombre d'automobilistes a chuté de 30 %, diminuant d'un tiers la pollution dans la capitale. Forte de ces résultats, Anne Hidalgo se veut également rassurante concernant le risque de congestion du trafic. Lorsque les berges de Seine de la rive gauche sont devenues piétonnes en 2013, la circulation s'était ordonnée d'elle- même, tout en baissant légèrement.

La décision du Conseil de Paris prévoit en tout cas un principe de réversibilité d'ici un an, si jamais les perturbations étaient jugées trop importantes.

Extrait du Journal en français facile du 26/09/2016 Rédactrice : Marion Perrard 

 

Balade sur les bords de Seine

#Fait du jour

ExerB

Vers un Paris sans voiture. Cochez la ou les bonnes réponses.

 

Que ne pourront plus faire les voitures sur les bords de Seine à Paris ?

se garer, stationner

rouler, se déplacer

 

Cette décision concerne :

300 mètres des quais du fleuve.

3 km des berges du fleuve.

 

Qui va en profiter selon le journaliste ?

les promeneurs

les cyclistes

 

Quel est l’autre but de la mairie de Paris avec cette décision ?

réduire les nuisances sonores

diminuer la pollution

 

Par jour, combien de véhicules passaient sur la voies sur berges ?

43 000 par jour

83 000 par jour

 

Que permettait cet itinéraire aux automobilistes ?

d’éviter les embouteillage pour aller au centre de Paris

de traverser rapidement Paris

de voir la  Seine et les bateaux de près.

d’admirer une vue exceptionnelle du vieux Paris

 

Qu’apprend-on sur cet itinéraire ?

C’est un site protégé par la mairie de Paris.

Il est classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

 

À Paris, l’automobile est responsable de :

plus de la moitié des émissions de particules fines.

la majorité des maladies respiratoires chez les enfants.

2 500 accidents graves par an.

2 500 morts par an.

 

La ville de Paris agit pour limiter la circulation dans la capitale depuis :

5 ans.

15 ans.

 

Qu’a-t-on observé depuis dans la capitale ?

Il y 30 % d’automobilistes en moins.

30 % des Parisiens n’ont plus de voiture.

La pollution a baissé d’un tiers.

Le prix des garages a baissé d’un tiers.

 

Anne Hidalgo, la maire de Paris, a rassuré les Parisiens sur :

les places de stationnement qui seront proposées près des quais.

les embouteillages que cette décision pourrait provoquer.

 

Quand les berges de la rive gauche sont devenues piétonnes en 2013, la circulation :

avait connu des difficultés au début.

s'était régulée toute seule.

avait légèrement baissé.

était restée équivalente.

 

Dans quel cas la décision du Conseil de Paris pourrait être remise en cause ?

Si le trafic est trop perturbé.

Si les Parisiens ne sont pas satisfaits.

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page